Intérêts de la thérapie systémique

L'approche systémique se distingue des autres approches thérapeutiques par sa façon de comprendre les relations humaines. En effet, la personne n'est pas le seul élément analysé dans la démarche. L'intervenant accorde aussi une importance aux différents systèmes dont elle fait partie (familial, professionnel, social, etc.). Cette personne est influencée à la fois par ses intentions, celles des autres, et celles des possibilités du milieu et/ou du système.

L'intervenant s'intéresse aux règles de vie, aux processus de rétroactions, aux buts recherchés, aux mécanismes d'équilibre et aux pressions vers le changement. Il observe les modalités de communication, la congruence, le niveau de différenciation et d'engagement au sein du système. Il s'intéresse au niveau de remise en question permis, à la flexibilité des rôles ainsi qu'à leur degré d'adaptation à l'état actuel du système.

Analyse systémique et thérapie familiale

L'histoire de la famille agit sur l'individu. Cet individu transporte avec lui des valeurs, des émotions et des comportements véhiculés par la famille et ceci depuis plusieurs générations. L’approche systémique sous entend donc une prise en charge familiale (thérapie familiale) replaçant l’individu dans son système relationnel et considérant la famille comme un partenaire thérapeutique.

Les différentes thérapies familiales systémiques

On distingue trois approches de thérapie familiale systémique : La thérapie familiale systémique structurale, dont le père fondateur est Salvador Minuchin (USA). Elle est centrée sur le remaniement de la structure familiale (règles, frontières, alliances … ).

La thérapie familiale systémique stratégique, développée par Jay Haley (USA) est essentiellement centrée sur la gestion des conflits de pouvoir, la résolution de problèmes et les prescriptions paradoxales.

La thérapie familiale systémique expérientielle, élaborée par Virginia Satir (USA), est centrée sur les émotions, les communications dans l’ici et maintenant.